Mes aventures d'auteur, Zilwa

Trouver l’inspiration pour écrire son premier livre – mon cas personnel

Bonjour à tous!

Pour certains, écrire est vraiment quelque chose à quoi on aspire. Une ligne sur notre « bucket list » que l’on souhaite accomplir un jour dans sa vie. Sauf que, parfois, l’envie est là sans l’inspiration. Comme quand, un soir, on se motive à cuisiner, à se faire un bon petit plat, mais le frigo est vide…

Comment remplir sa tête de tous les ingrédients nécessaires à la création littéraire? Je vais essayer de vous donner quelques pistes, à travers les différents témoignages que j’ai reçus. Ce ne sont que quelques conseils qui ont fonctionné pour moi, mais je suis certain qu’il en existe bien d’autres! Donc n’hésitez pas à partager vos conseils pour trouver l’inspiration!

Enrichir son imaginaire par la lecture

« Un auteur qui ne lit pas est aussi absurde qu’un cuisinier qui n’aime pas manger » A. Nothomb. Créer, pour moi, consiste à adapter le réel à notre vision, copier ce qui existe déjà et l’altérer suffisamment pour qu’il rentre dans une histoire. C’est pour cela que chaque auteur va puiser chez les autres pour son propre écrit. Je ne conseille évidemment pas le plagiat, simplement l’inspiration. Par exemple, tous les romans Fantasy qui voient le jour sont quasiment tous inspirés de Tolkien, lui-même s’étant inspiré des contes et légendes celtiques pour créer son univers.

Il est primordial de voir ce que font les autres. Non seulement afin d’élaborer un monde, un imaginaire, mais aussi de s’imprégner des différents styles d’écriture! Cela nous permet de comparer si: on écrit au présent ou au passé, à la première ou troisième personne… En lisant les auteurs publiés avant nous, on peut trouver son fond et aussi sa forme.

Pour ma part, j’ai toujours beaucoup lu. Je ne me rappelle même pas une période où je n’avais pas de livre en cours… Et je dois dire que, pour l’écriture de mon roman, Zilwa, cela m’a bien servi. J’ai cité Tolkien, plus haut, qui m’a beaucoup inspiré, mais je suis allé puiser chez d’autres auteurs, d’autres styles, afin de trouver mon univers et mon style. Je pense à Asimov, dont la critique de son oeuvre, l’Aube des Robots, arrivera bientôt sur ce blog, ou à Zola (critique de l’Assommoir bientôt publiée aussi) entre-autres! Ils sont pourtant deux écrivains complètement différents, pas le même style, époque, discours… Et pourtant, pour Zola par exemple, l’écriture très descriptive du style « Réaliste », mouvement dont il est une figure de proue, m’a absolument marquée. Lorsque j’ai moi-même commencé à écrire, même si mon histoire est complètement différente des siennes, j’ai fait l’effort de tendre vers son écriture, en ne négligeant aucun détail.

Netflix and chill

Toudoummm! (petit jingle de Netflix… bon ok je sors).

Un bon moyen de booster son imagination, en plus de la lecture, est de regarder des films ou des séries dans des genres que nous apprécions. De plus, aujourd’hui, ce qu’on voit à la télévision ou sur l’ordinateur est tellement adapté de livres que c’est presque comme si vous lisiez (c’est quand même souvent mieux en livre, qu’on se le dise!). Voir à l’écran les décors, les descriptions des personnages, les intrigues… Tout cela fait travailler notre cerveau et nous imprègne de plein d’images qui vont nous servir pour écrire un roman.

Pour l’exemple de mon livre, un film qui m’a beaucoup inspiré est « Battle Royale », de Kinji Fukasaku (film qui a inspiré Suzanne Collins pour Hunger Games). L’histoire se déroule dans un Japon futuriste, où les adolescents ont tendance à la désobéissance et la délinquance. La loi « Battle Royale » est créée afin d’emmener, chaque année, un groupe de collégien sur une île pour qu’ils prennent part à une compétition où ils devront tous s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Mon histoire, Zilwa, reprend le même thème de la compétition dangereuse et de l’unique vainqueur. Cependant, le choix de rentrer dans le concours est libre, contrairement au film, et j’ajoute une dose de surnaturel aussi… 🙂

Autre livres et films qui m’ont inspiré: Le Seigneur des Anneaux. D’accord, ce sont des livres avant tout mais je tenais ici à rendre hommage au travail incroyable de Peter Jackson qui, même s’il a pris des libertés avec le livre de Tolkien, il a quand même réussi à créer une trilogie de films incroyable. Les livres et leur adaptation cinématographique m’ont donné l’envie d’écrire sur le thème de la quête, le voyage périlleux jusqu’au but, et de l’élévation de soi-même: quand le héros de l’histoire s’engage dans une aventure qui le dépasse. Tous ces éléments sont présents dans mon roman!

« Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page. » Lao Tseu

Toujours pour titiller son imaginaire, sortir de chez soi est primordial. Bernard Werber, dans une interview qu’il donnait, expliquait que l’image qu’on pouvait avoir de l’auteur « maudit », reclus dans son donjon sombre à écrire toute la journée est complètement fausse. Un auteur est, avant tout, un curieux de la vie, un observateur qui s’imprègnera de tout ce qu’il verra et en fera une sorte de peinture, mais avec des mots. Si vous ne savez pas quoi écrire, je vous conseille vraiment de sortir de chez vous, de partir vous promener ou carrément de prendre le train, l’avion, et de partir vers des destinations nouvelles. Le monde regorge de multitudes de paysages, de cultures, d’histoires… Et la votre est surement quelque part!

Ce sont mes voyages dans les îles qui ont été le déclencheur de mon envie d’écrire. Mes visites sur l’Île de Pâques, Madagascar, l’Île de la Réunion, l’Île Maurice… ont enrichi mon imaginaire et ont créé l’univers que vous pourrez trouver dans mon roman. Les îles, ces terres proches et lointaines en même temps, par leur géographie, leur culture, leur langue… Tout cela m’a tellement frappé lors de mes voyages que j’en ai eu l’envie d’écrire.

Donc partez! Sortez de votre zone de confort et émerveillez-vous devant les paysages, les gens… tout ce qui pourrait déclencher une stupéfaction qui vous donnerait l’envie de taper quelques mots sur un clavier.

La méditation pour ouvrir les portes de son inconscient

Je suis actuellement dans une masterclass donnée par Bernard Werber, afin d’en apprendre plus sur la création dans la littérature de l’imaginaire. Je vous écrirai un article à ce sujet dans les prochains jours. Une des méthodes dont il parlait pour stimuler son imaginaire était de faire appel à son inconscient par la méditation.

L’exercice est simple: vous vous asseyez sur un fauteuil confortable, vous enlevez votre montre, vos bijoux, chaussures, puis vous fermez les yeux, en prenant de longues et lentes inspirations et expirations. Visualisez vous hors de votre corps, comme un fantôme, puis envolez-vous dans les nuages. Au loin, vous distinguez une île. Vous vous en rapprochez et vous la décrivez mentalement (si elle a une forêt, un lagon, des falaises…). Sur cette île, vous voyez une petite cabane. Vous atterrissez devant la porte de celle-ci et l’ouvrez. À l’intérieur, se trouve une table avec un petit livre et un stylo posés dessus. Vous ouvrez le livre et, sur la page de droite, il y a quelque chose. Qu’est-ce? Une image? Une phrase? Sur la page de gauche, avec le stylo, imaginez-vous en train de noter tout ce que la page de droite représente pour vous. Refermez ensuite le livre et, en repartant, observer la cabane. Il y a des éléments de décoration, du mobilier, qui vont vous servir dans l’histoire que vous allez raconter. Fermez la cabane, envolez-vous et revenez dans votre corps.

Lorsque j’ai fait l’exercice, j’ai visualisé sur la page de droite une photo d’un père de famille avec, en légende, « il n’est pas là ». J’ai donc raconté l’histoire du Coffre, que j’ai posté il y a deux jours!

Voilà! Encore une fois, il ne s’agit ici que de pistes pour trouver de l’inspiration mais d’autres méthodes peuvent être aussi efficaces!

Et vous? Quelles sont vos méthodes?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s