Critiques littéraires

Sous le Signe de l’Infini, CC Robin

Adeptes de magie et de créatures enchantées, arrêtez-vous sur ce post! Un livre qui mélange sorcellerie, intrigues, créatures extraordinaires et adolescence… Tout ça est détaillé en dessous!

Je viens de terminer la lecture de Sous le Signe de l’Infini, de CC Robin, et l’expérience a été très sympa. L’histoire est celle de Cléa, adolescente réservée, maltraitée par une camarade de classe et sa bande, qui découvre un jour qu’elle est issue d’une lignée de puissants sorciers. Elle doit alors choisir entre rester dans « Le Monde des Sans-Pouvoirs’ ou partir sur l’Île des sorciers afin de développer ses pouvoirs et devenir une sorcière. Une créature, Ayko, lui est attribuée et est liée à elle par la magie. Cependant, ils découvriront que Manteia, puissante sorcière maléfique recluse sur une partie de l’Île, a un plan concernant Clea et tomberont au milieu d’une machination qui les dépasse.

Ce livre se lit très rapidement. Le style est très fluide et l’histoire bien construite. Si vous avez aimé Harry Potter (comme 98% des gens…), la structure du récit est similaire: une jeune personne avec des problèmes comprend qu’elle est une sorcière, intègre une école de magie et devra lutter contre une force maléfique. L’ajout de Ayko est une bonne idée car on s’attache à lui. Il fournit également son lot d’intrigues intéressantes, comme les combats illégaux de créatures, qui offre une belle scène. Les personnages sont bien pensés, avec une gentille qui a ses propres problèmes sociaux et de coeur, une méchante par défaut à cause d’une histoire de coeur… Ce qui est bien: on n’a pas de gentils totalement gentils et de méchants fondamentalement méchants. Cela apporte de la nuance.

Sur le fond de l’histoire, j’ai été un peu surpris que l’histoire ne soit pas si « noire » que ça. La structure est la même qu’Harry Potter (une personne avec des difficultés sociales, se retrouve dans une école de magie où elle pourra exploiter son potentiel et devenir qui elle est vraiment, avec une menace d’une puissante entité maléfique), ce qui est défendable et efficace. Cependant, Clea et Harry n’ont pas le même âge. On s’attend donc à plus de noirceur. L’adolescence est traitée sous l’angle de la recherche de soi et des amourettes mais j’aurais aimé qu’il y ait plus de moments sombres. Il y a un combat des créatures magiques qui est une très bonne idée romanesque.

En général, j’ai bien aimé. CC Robin nous amène d’intrigue en intrigue vers une scène finale épique! Je n’en dirai pas plus. À vous de le découvrir! Je recommande CC Robin, qui, pour son premier livre, nous entraîne et nous fascine! Premier essai réussi et j’attends le prochain tome avec impatience! Pour avoir communiqué avec l’auteur, je sais que c’est en cours!

Soutenez les jeunes auteurs et, si vous avez 2,99 euros, allez faire un tour sur Amazon, achetez le roman puis laissez un commentaire! C’est important pour les auteurs auto-édités d’avoir de la visibilité afin de les faire vivre! Il y a beaucoup de pépites insoupçonnées, à nous de les trouver!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s